Le Cercle de Craie Caucasien

Le cercle de craie caucasien, Brecht

De Brecht - Mise en scène par François Ha Van

SPECTACLE PRÉSENT au FESTIVAL OFF d’AVIGNON 2016

Captation disponible sur demande !

A la fin de la guerre: va-t-on, sur les terres d’un ancien kholkoze, réintroduire les troupeaux ou les consacrer désormais à des cultures ? Pour trancher, habilité de Brecht : nouvelle histoire, dans l’histoire.

Le gouverneur Abachvilli est assassiné. Sa femme fuit, abandonnant son enfant, lui préférant ses robes. Groucha, une servante, le recueille et fuit avec lui, et l’élève.
Après un long périple, Groucha sera rattrapée et jugée. Qui aura l’enfant ? La mère biologique ou Groucha qui a sauvé cet enfant ?

Le Cercle de Craie Caucasien est une épopée magnifique et des rebondissements, comme dans un film policier. Émotion et humour se mêlent dans ce chef-d’œuvre de Brecht.

Nous sommes confrontés à une scénographie galopante. Se succèdent le palais du gouverneur, la montagne, la maison du juge, le pont sur la rivière etc. Notre pari, une table, quelques marionnettes, un violoncelle, des valises, et surtout, le corps des comédiens.

On jouera plusieurs rôles (il y en a plus de quarante !) sauf Groucha, figure forte de la pièce. Juste une marque sensible sur le costume. La pièce de Brecht est limpide et désacralise la notion de rôle, un clin d’œil à la distanciation ?

C’est une course dans un premier temps pour sauver l’enfant, et une seconde course pour savoir qui sera sa mère. De manière urgente, le jeu des acteurs, les costumes, la musique, les lumières, un décor plus qu’épuré devront rendre compte de ce temps qui passe malgré l’enjeu terrible de la pièce : qui gardera l’enfant ? Il y a des scènes graves, émouvantes, il y a des scènes drôles. Il y a dans cette pièce une multitude de scènes chorale qui offrent le plateau à un esprit de troupe.

Enfin, grâce à des personnages colorés, tels Groucha, Simon ou le juge Azdak, représentant très particulier de la loi, nous évoluerons dans un monde où la pensée rationnelle, n’est pas forcément victorieuse.

Les réflexions que pose Brecht à travers le Cercle de Craie Caucasien nous invitent à une pensée humaniste, à la remise en cause des ordres établis et surtout à la tolérance.

Dossier de présentation
Dossier pédagogique


Durée : 1h35

Scénographie : François Ha Van

Lumières : François Ha Van

Musique : Automne Lajeat

Avec :

William Dentz / Pierre-Emile Bisch
Sophie Garmilla
Stéphanie Germonpré
Automne Lajeat
Hoël Le Corre
Matthieu Madelaine
Christophe Pichard
Julie Quesnay / Lucie Durand
Raphaëlle Sahler / Johanna Guttierez
Sylvain Savard / Aurelien Osinski
Laurent Suire
Nathalie Yanoz

Soutiens : Centre Cyrano de Sannois, Théâtre Arlequin de Morsang-sur-Orge